C'est parti !

Victor et moi sommes partis de la maison mercredi matin avec un immense sentiment de liberté vivifié par une petite brise hivernale. Nous sommes parfaitement bien équipés et avons bien chaud! J'ai offert à Victor en partant un petit couteau suisse d'explorateur, car cette aventure est une belle occasion de grandir et d'expérimenter.

 Nous sommes allés à pied au bourg de Cunlhat et avons posté la lettre au président. J'ai beaucoup stressée d'être en retard pour le rendez-vous avec la population pour célébrer le départ. Je prie tout le monde de bien vouloir me pardonner! Après une nuit consacrée aux derniers préparatifs et 3 heures de sommeil seulement, j'ai encore dû m'occuper de mes poules, de mes chats, de Victor et sa petite sœur... et de moi...

 

Retrouver tout le monde, petits et grands, sur la place de mon village m'a beaucoup émue: mon papa, des amis, des parents qui scolarisent leurs enfants et des parents qui ont opté pour l'instruction en famille réglementaire , les enfants de l'ALSH, des enseignants... grâce à eux, je me suis sentie emplie d'une énergie formidable!

 

 

Avec nos sacs à dos et musettes recouverts de nos capes de pluie, nous ressemblons à de drôles d'animaux bossus à deux pattes!

Photo Geneviève Thivat
Photo Geneviève Thivat

La première journée de marche accompagnée par quelques chers amis nous a réservée quelques surprises: quelques flocons de neige en alternance avec quelques rayons de soleil et surtout une rivière en crue à traverser!!! Qui aurait cru que pour aller à Paris nous passerions chaussures à la main et pantalons relevés à travers un gué inondé? Ce fut un moment fort cocasse!!

 

Photo Natalya Saprunova
Photo Natalya Saprunova

Nous nous souviendrons toute notre vie de tous les rires et de la joie partagée dans cette vallées des arbres moussus du Livradois. Quelques temps plus tard, nous sommes arrivés à Courpière à la nuit après 22 km parcourus depuis notre maison.

 

 

La deuxième journée nous a fait longer la Dore et ses méandres se déroulant dans la plaine alluviale. Nous avons admiré hérons et grues sur fond de monts du Forez enneigés.

 

Photo Gaëlle63
Photo Gaëlle63
Photo Gaëlle63
Photo Gaëlle63

Pour finir, il a fallu être à l'heure pour le rendez-vous devant la mairie de Thiers: Jean-Marc Pineau, deux amies et moi-même avons remonté au pas de course toute la ville caractérisée par un dénivelé exceptionnel!!!

Un "exploit" sportif que Victor a préféré s'épargner après 15km de marche effectuée le long de la Dore et des pieds un peu fatigués... Il a pu être covoituré et nous rejoindre à temps pour un moment de rencontre avec la population thiernoise. Et bientôt, l'automate de la Place Chastel s'est levé pour saluer Victor et les personnes venues nous rencontrer pour cette arrivée de 2e étape...

 

Je m'en vais demain, quelques mots de plus à porter au président dans ma musette...

Photo Gaëlle63
Photo Gaëlle63